Nos Zanimos

28 mai 2017

Je suis malade. Mon animal aussi comme moi - Part 1

gros chien

Pourquoi, votre animal peut être malade ou avoir les mêmes symptômes que vous, selon certains troubles ?

Déjà, il vit avec vous, comme vous vous comportez ou vivez, cela aura un impact sur son état, (je suis, tu es)

DIABETE ET OBESITE

Les propriétaires en surpoids a de grande chance d’avoir un animal obèse, rien de surprenant.

Le propriétaire a une alimentation trop riche donc une activité physique insuffisante ou réduite.

Pour son compagnon, la situation sera pareille, pas de promenades, sédentaire au foyer donc de l’embonpoint pour l’animal.

L’espérance de vie chez l’animal peut être réduite de 2 à 3 ans, suite à l’obésité, des problèmes de santé, risque de diabète, d’insuffisance rénale ou cardiaque.

Le diabète provoque des lésions irréversibles de certains nerfs et des artères à long terme.

Comme chez l’humain, cela peut provoquer des accidents vasculaires cérébrales.

Consultez votre vétérinaire, des aliments diététiques existes contre le surpoids, ne donner pas de restes, ni de friandises.

Faire bouger le poilu, jeu et surtout promenade, ce qui est bon pour lui est bon pour vous  ?

BON WOUWOU PAS DE MAL BOUFFE, UN PEU DE GYM ET FAIT BOUGER TON MAITRE.

Martine

  

Posté par Martine_ à 13:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,


08 mai 2017

Animaux dans les pays en crise

chien

Nos chers wouwou et minou sont heureux dans notre pays, bon à part si ils sont maltraités ou abandonnés ou ceux qui vivent dans les refuges.

Mais nos animaux vivent dans un foyer serein, avec des tapis, jouets, des balades, calins, des bonnes croquettes, la joie de vivre, quoi !!!.

Par contre au Vénézuéla la situation est différente : ce n’est pas que les propriétaires n’aiment pas leurs compagnons à poils, mais ils sont pauvres.

Crise économique, c’est la cata, une augmentation très importante du coût de la vie, le quotidien des habitants est devenu plus que compliqué.

Beaucoup ont du mal à subvenir à leur besoin, le salaire moyen d’un Vénézuélien est de 23 dollars en moyenne, et le prix d'un sac de croquettes est de 50 dollars au marché noir.

Donc de nombreux propriétaires, faute de pouvoir les nourrir, les abandonnent.

Des centaines de chiens, à la recherche de nourriture envahissent la ville de Caracas.

Les refuges sont saturés de wouwous affamés.

Ces six derniers mois, une cinquantaine d’animaux sont morts dans les zoos, la aussi, la situation est intenable.

SI NOUS POUVIONS FAIRE QUELQUE CHOSE, MAIS QUOI, LA MISERE EST VRAIMENT PARTOUT   

Martine 

Posté par Martine_ à 08:20 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

05 mai 2017

Eduquer son chat c'est possible

chat

Il n’y a pas de doute, vous pouvez éduquer votre super tigrou (sauf certain cas incurable)

Il faut de la patience, du tact et beaucoup d’amour.

Le chat n’est pas un hiérarchique, il n'est donc pas envisageable de le soumettre.

La chatte éduque ses petits, donc il sera possible de faire la même chose pour vous.

En utilisant des manœuvres analogues que maman chatoune, il vous sera facile d’obtenir du super félin d’arrêter de mordre ou de griffer.

Une petite tape du doigt sur le bout du nez, va le re-cadrer et lui faire comprendre qu’il n’est pas le maître.

Tenir le mignon chaton dans une main, couché sur le côté et de l’autre lui labourer le petit bidou, il sera soumis.

Le but est d’enseigner l’inhibition et le contrôle des morsures et des griffages.

Question propreté (toujours caisse nickel)

Pour celui qui n’est pas encore propre, le mettre dans sa caisse en le récompensant et ne jamais le sanctionner s’il fait à côté, ceci serait une erreur.

La punition physique est toujours aggravante chez le chat, c’est un être délicat.

Quand un chat est adopté ou acheté, la plupart du temps, il est déjà propre.

Un chat peut être éduqué pour les apprentissages fondamentaux.

Contrôle de la morsure, des griffades et de la propreté.

La punition physique est à proscrire.

MINOU FIERE DE TOI TU ES UN CHEF

Martine

03 mai 2017

Comme chien et chat

chien et chatQui a dit que les chiens et les chats ne s’aimaient pas, votre gros molosse va courser le chat du voisin, il ne rêve que d’une chose le transformer en chair à saucisse. 

Mais quand petit minou arrivera dans le foyer, le gros wouwou va se transformer en lavette, le chaton dormira entre ses pattes, lui mordillera les oreilles, il lui sautera dessus et le gros ne dira rien.

Il est vrai qu’il y a une réputation qui dit que les chiens et les chats ne s’entendent pas, erreur la cohabitation se passe le plus souvent plus plus que bien.

Obligatoirement le chat n’est pas réputé très sociable, mais il se développe grâce à l’attachement qu’il porte à sa mère, puis aux êtres vivants qui la remplace (des humains, par exemple) c’est à dire nous.

Il a la capacité de nouer des relations qui peuvent être positives avec d’autres espèces, comme les chiens, les lapins, les furets, les cochons d’inde…

Quelques points sont a mettre en place pour que  la bonne entente se passe, quand ce nouvel animal arrive.

Présenter wouwou et minou le plus tôt possible.

Un espace doit être aménagé, afin que le chat puisse s’isoler et se réfugier, si toutefois, il y aurait un petit conflit.

Le chat va commencer à explorer, demander des caresses, mais le chien peut être brutal ou très joyeux, donc le contrôler, pour ne pas effrayer la nouvelle boule de poils.

 Afin qu’ils nouent des liens, les laisser jouer tranquillement ensemble, en les surveillant du coin de l’œil, les courses poursuites et les cache-cache vont commencer.

Donc recommandations, mise en contact précoce, respect du territoire du chat (minou est très sensible) 

Aux fils des jours, ils seront partenaires de jeux et de relations affectueuses.

COMME CUL ET CHEMISE QUOI

Martine