chat

Lors de l’administration du comprimé, il faut que votre animal soit ni surpris, si brusqué. Parfois une dure expérience à vivre.

Pour notre wou wou adoré, l’opération peut être toujours plus facile, notre joyeux compagnon est plus souvent goulu, voir gourmand, un bout de viande ou de fromage fera l’affaire.

Sinon, si grosse opposition, lui ouvrir la gueule par une pression des commissures des lèvres, et de l’index baisser la mâchoire inférieure, et mettre le comprimé dans le fond de la gorge, refermer la gueule, mettre la tête vers le haut et masser délicatement sa gorge.

Attendre qu’il déglutisse le bon comprimé.

Pour le chat, l’opération peut être beaucoup plus compliqué, voir ingérable, ou mission impossible, ou totalement galère.

N’ayant pas pu mettre le comprimé correctement dans le fond de la gorge, il peut glisser sur le côté de la gueule, il peut le recracher, il se débat, il salive, il vous mord, il griffe.

Au bout d’une plaquette de comprimés, juste un demi comprimé a été administré. Cela s’appelle le parcours du combattant, et ce  n’est pas fini.

Non ne vous inquiétez pas, pour nos récalcitrants, d’autres méthodes ou solutions sont envisageables.

Il existe, de petites barrettes très appétentes que l’on pré-coupe et ou l’on peut glisser le comprimé à l’intérieur. (observence)

Pour les gourmands, vous pouvez opter pour la boîte de thon ou sardine.

Le chat aime bien le fromage fondu et le beurre, cela permet de bien faire glisser le médicament et masque son odeur.

Autre solution, le lance pilule, petit appareil, prévu d’un embout ou l’on introduit le comprimé, et suite à une poussée, ce dernier est éjecté dans le fond de la gorge, alors mission réussie.

Encore, une solution, écraser le maudit comprimé, le mélanger avec un peu d’eau et à l’aide d’une seringue que votre gentil vétérinaire ou charmante assistante vous donnera, vous pourrez pipter le mélange et l’injecter directement dans la gueule.

Dernière solution, passez chez votre vétérinaire matin et soir, selon le traitement, pour qu’une gentille infirmière lui administre son médicament et en plus avec le sourire.

COURAGE

Martine