Chat malade

La fièvre doit toujours être prise au sérieux, comme chez l’humain, cela veut dire qu’il y a certainement un petit problème.

La température de notre compagnon est plus élevée que la nôtre, soit entre 38° et 39°, la température idéale est de 38,5°.

Sa truffe  est chaude, cela n’est pas un vecteur de fièvre. Le meilleur moyen, c’est le thermomètre.

Il est vrai que cela peut être une opération délicate, prévoir éventuellement pour les individus récalcitrants, d’enduire le thermomètre avec du savon ou de la vaseline.

Pour Mr le Chat, l’opération peut s’avérer plus difficile, prévoir une grosse serviette, que vous allez enrouler autour de ses pattes et voir de sa tête, pour éviter les griffures, voir les morsures.

Le fait de prendre la température, n’est pas douloureux, c’est juste l’effet de surprise qui peut provoquer un comportement imprévisible, voir agressif.

Qu’est ce qui peut vous alerter pour WOU WOU , il ne fait plus la fête quand vous l’appelez, il ne vient pas vous voir, il est trop calme, il ne joue plus, boude sa gamelle, lui le gros mangeur, reste dans son coin.

Vous le connaissez bien, quelque chose ne va pas.

Il faut pour surveiller ses urines, qu’elles ne soient pas de couleur foncée (voir thé ou café), surveiller sa consommation d’eau.

Inspecter son pelage, pour vérifier, qu’une tique ni est pas pris domicile.

Pour une femelle, vérifier la date de ses dernières chaleurs, deux mois après ces dernières peuvent survenir des problèmes d’infections au niveau de l’utérus.

Votre chien tousse, attention à la toux du chenil.

Une blessure que vous n’avez pas vu, qui se cachait sous son poils et qui s’infecte.

Diarrhées, vomissements, attention à la gastro.

Pour Mr The Minou, il se cache, reste à l’écart, mange moins, n’est plus câlin, ne fait plus sa toilette, dort plus, déserte sa litière.

Alors que de passe t’il ?

Il sort, une bagarre avec un méchant copain.

Il faut l’examiner de la tête aux pattes, voir si une petite blessure ou abcès ne traine pas dans le coin.

Peut être un problème dentaire, ou digestif. Ecoulements nasaux, éternuements, attention au coryza. Difficulté respiratoire, sang dans les urines, boire beaucoup plus.

Il est bien d’observer le comportement de son compagnon, afin d’apporter le maximum d’information l’ors de la consultation chez votre vétérinaire. 

Martine