antibiotique

Il ne faut pas abuser des médicaments et antibiotiques envers nos compagnons. Des gestes simples d’hygiène permettent d’éviter les infections et le recours aux antibiotiques.

Qu'ils sont nos formidables compagnons, nos chiens nos chats.

Ils apportent beaucoup de bonheur et de bien-être à leurs maîtres qui, en retour souhaitent les voir vivre heureux, longtemps et en pleine forme.

A cet effet, il faut veiller à leur santé :

Bien les nourrir, les faire vacciner et les vermifuger régulièrement.

Des règles simples et efficaces d’hygiène évitent ou limitent la multiplication et la transmission des bactéries responsables d’infections. 

DES GESTES SIMPLES D’HYGIÈNE

Laver l’animal s’il est sale, désinfecter ses plaies, assurer son hygiène bucco-dentaire, nettoyer ses yeux, ses oreilles.

N’oubliez pas de vous laver les mains régulièrement, et de maintenir propres les lieux de repos de l’animal.

VOTRE COMPAGNON EST MALADE

En cas de maladie, une consultation chez votre vétérinaire est nécessaire, il vous sera prescrit un traitement, que vous devrez bien suivre pour le bien être de votre ami.

BIEN UTILISER LES ANTIBIOTIQUES

Ces derniers sont des médicaments essentiels, car ils combattent les bactéries responsables des infections.

Ils sauvent de très nombreuses vies, tant humaines qu’animales, mais ont aussi une facette «  dite à risque »

Voilà pourquoi, ils ne sont délivrés que sur ordonnance.

Les antibiotiques ne sont pas en vente libre, et ne sont délivrés que sur ordonnance, en fonction du diagnostic établie par votre vétérinaire.

POUR QUE LES ANTIBIOTIQUES SOIENT EFFICACES

  • Respecter les doses prescrites
  • La durée du traitement doit être respectée, et ne pas être interrompu, sans avis du vétérinaire.
  • Ne jamais réutiliser, un ancien traitement, en croyant qu’il peut s’agir d’une même maladie.

Donner trop d’antibiotiques, donne aux bactéries la faculté de résister à ces derniers.

Donc pas de mauvais usage et surtout pas d’abus.

Sinon, les antibiotiques peuvent devenir inefficaces, ils ne détruisent plus les bactéries et ne permettent plus la guérison.

C’est pour cette raison, qu’ils ne doivent être réservés qu’aux situations qui le nécessitent.

Il en est de même pour les humains.

ALORS LA LEÇON EST BIEN COMPRISE ?

Martine