chien hiver 2chien neige

 

 

 

 

 

 

 

 

L’hiver est là, pour nos chers compagnons, ne changez pas sa ration alimentaire, sauf pour ceux qui ont une activité sportive et ceux qui vivent à l’extérieur  la plus part du temps.

Selon les dépenses caloriques, augmenter de 10% à 30%.

Pour nos animaux qui se font toiletter régulièrement, la coupe courte est  à éviter pendant les périodes froides, sa fourrure est sa première protection, ne le baigner que si cela est nécessaire, ce qui imperméabilise son poil, c’est le sébum qui se produit naturellement.

En période de neige, évitez que votre animal en mange, le sel de déneigement peut lui bruler la gueule ou la langue.

Si vous faites des promenades, rincez-lui les pattes dès votre retour.

Demandez conseil auprès de votre vétérinaire, afin d’adapter des produits tannants qui protègent les coussinets.

Pour nos animaux vivant  à l’extérieur, vérifier que sa niche soit confortable et chaude, ne pas l’exposer aux vents, plutôt face au sud.

Sa niche ne doit pas être trop grande, afin de conserver la chaleur dégagée par votre animal.

La niche ne doit pas être en contact avec l’humidité de la terre, mais plutôt surélevée.

A l’intérieur de sa niche, prévoir un bon tapis ou de la paille.

Le mieux qu’il dorme à la maison, mais pas dans le fin fond du garage (le pauvre)

Les animaux âgés ou jeunes sont plus fragiles, face aux niveaux des températures, un vieux chien ne joue plus, il est peu mobile, du fait qu’il ne se réchauffe moins durant  l’hiver.

Un chien qui présente de l’embonpoint  se dépense moins, lui aussi est moins protégé.

Les chiens trop maigres ont des difficultés pour conserver leur chaleur interne.

Pour les vieux chiens qui ont des problèmes d’arthrose, les froids humides attisent les douleurs, il vaut mieux écouter les balades, et une bonne couche près du radiateur ou de la cheminée sera bénéfique.

PRENONS SOIN DE NOS CHERS COMPAGNONS DURANT L’HIVER.

Martine

chien 3