oies

Pourquoi pas, après les poules pourquoi ne pas devenir l’heureux propriétaire d’une oie, moyennant un espace respectable pour cette nouvelle pensionnaire.

Elle ne s’élève pas comme notre chère poule, son caractère est particulier, les oies sont faciles à apprivoiser, mais il faudra l’adopter jeune, avant l’âge de six semaines, pour bien la prendre en main.

Il faut pour cette canaille un grand espace vert, car elle se nourrit essentiellement d’herbe, pour une oie prévoir 100m2 de verdure.

Si pendant la mauvaise saison, si toutefois il vient à manquer d’herbe, vous pouvez rajouter, par des compléments qui se présentent sous forme de graines.

Pour les protéger des intempéries et d’éventuels prédateurs, il est primordial de prévoir un abri spacieux, un perchoir est inutile.

Si cela vous est possible un bassin peut être apprécié.

Pour ceux  qui ont déjà des poules, il est mieux de faire les présentations en douceur et dès le plus jeune âge.

De faire un enclos pour chaque espèce est recommandée, cela évitera d’éventuelles prises de bec.

L’oie n’aura pas forcément la loi sur la poule qui est déjà avant elle, une hiérarchie existe aussi chez nos bêtes à plumes.

Afin d’éviter les conflits, évitez les points de ravitaillements trop rapprochés.

L’OIE EST UNE BONNE GARDIENNE, DONC PLUS BESOIN DE CHIEN

Martine