chenille

La chenille processionnaire est nuisible pour nos compagnons ainsi que pour nous même, en cas de danger, elles libèrent ses poils urticans, elles en possèdent par milliers, cela cause des réactions allergiques plus ou moins violentes.

Attention aux animaux qui pourraient les ingérer, les nécroses de la langue sont irréversibles. ce sont vraiment de sales bestioles.

Comment reconnaitre cette charmante chenille, tâches rougeatres sur les flancs et la partie supérieure d'une teinte brun foncé, la face ventrale est jaune et sa tête est noire, cette charmante bestiole est couverte de poils urticants et elle est très velue.

Lorsqu'elles se sentent menacées, elles projettent des poils dans l'air, un petit coup de vent peut transporter ces minuscules poils très urticans, qui provoquent des démangeaisons,de sérieuses réactions allergiques, cela peu entrainer des troubles respiratoires, des lésions oculaires, des oedèmes sur le visage, le cou, les mains chez l'humain.

Chez le chien et le chat pour attenuer les démangeaisons, l'animal se lèche et peut aussi renifler, c'est ce qui provoque des nécroses de la langue, voir dans des cas plus grave arriver à une amputation, consultation chez le vétérinaire en urgence.

La chenille processionnaire est en pleine expansion, elle se propage un peu partout maintenant, elle cause de vraix problèmes sanitaires.

La mésange charbonnière est l'ami de nos jardins, elle adore grignoter les chenilles, placez donc des nichoirs dans vos jardins pour les acceuillir, et elle fera du nettoyage.

Si vous découvrez un nid de chenille dans votre jardin (cocons tissés de soie blanche) attention à l'attaque,il faut bien vous protéger, vêtements épais, lunettes, gants, chapeau, couper les parties atteintes de l'arbre et les brûler.

Ces bestioles se déplacent en procession la nuit pour se nourrir (d'où son nom)

Autre moyen pour les éliminer, le piège à phéromones sexel, ce dernier attire les papillions mâles, imitant les molécules libérées par les femelles papillons (mi-mai mi-juillet), cela évitera la reproduction, les mâles tournent autour de la capsule, par épuisement, ils tombent dans l'entonnoir où ils se collent sur la plaque de glue.

Il y a un produit insectiside le bacillus, que vous trouverez en animalerie, il est a pulvériser, l'ingestion de ces toxines provoque la mort des larves par intoxication.

Ensuite le piège à chenille, une collerette a entourer autour de l'arbre, un tube les dirige vers le sachet de terre dans lequel elles vont tisser un cocon et se nymphoser, à la fin de l'hiver décrochez le sachet et le brûler.

DONC ATTENTION A NOS BOULES DE POILS, A VOUS AUSSI, ET POUR ELLES PAS DE PITIE

Martine