tique

A l'automne et au printemps (voir même en hiver, il n'y a plus de saisons) l'activité des tiques est très élevée, nous nous trouvons dans des périodes humides et chaudes.

La tique véhicule des maladies dangereuses pour l'humain et l'animal, la meilleure protection est donc la prévention.

Inspectez votre animal à chaque retour de promenade, car quelques petites rusées peuvent être installées, malgré le traitement.

Vous pourrez retrouver des tiques plus ou moins grosses selon leur stade de maturité (larves, nymphes, adultes) cela dépend de la quantité de sang, qu'elles ont ingéré.

Ne pas appliquer de l'éther ou autre produit avant de la retirer, elle peut régurgiter sa salive et transmettre des germes pathogènes, la pince à épiler est à éviter (fortement), cela peut couper la tique et sa tête peut rester dans la peau de l'animal, donc risque d'infection locale (abcès, réaction inflammatoire)

Après le retrait, ne pas jeter la tique vivante, il n'est pas toujours facile de retirer une tique, à un endroit mal placé, ou l'animal ne voulant pas se laisser faire.

Le plus sur est d'utiliser un crochet à tique, glissez le sous la tique contre, effectuez plusieurs rotations, cela va étourdir la tique qui va se décrocher, vous pouvez faire pareil avec le bout de votre doigt en faisant tournez la tique, ne pas la jeter vivante dans la poubelle ou dehors, soit vous l'écrasez ou vous la placez dans un bout de scotch.

Si votre animal est infesté, employez un spray antiparasitaire et pulvérisez votre animal, mettez des gants, ces charmantes demoiselles vont tomber.

Désinfectez tous les points de morsures avec un produit anti-septique, après cette opération lavez vous les mains.

La meilleure façon de le protéger est toujour de faire un traitement préventif, plusieurs solutions s'offrent à vous.

- Colliers

- Pipettes

- Comprimés

- Spray

Demandez conseil auprès de votre vétérinaire.

BONNE CHASSE