chaton

Félicitation !!! Votre chaton fait ses premiers pas dans votre foyer, pour vivre en harmonie avec lui, il faut comprendre et connaître certaines de ses particularités.

Avant tout, gardez en tête que les besoins d'un chat sont spécifiques et vraiment différents de ceux du chien.

LE NIVEAU DE SOCIALISATION

Même si l'éducation du jeune chat demande moins d'implication que celle du chiot, certaines bases sont indispensables à acquérir, évaluez d'abord son niveau de socialisation.

Un test simple et utile consiste à soulever le chaton en le tenant délicatement par la peau du cou, si il est bien sociabilisé, il va se recroqueviller avec la queue sous le ventre et avoir le regard vide, un chaton répondant correctement à ce test a été bien sociabilisé par sa mère après sa naissance (bon boulot maman chat)

En revanche, si cette manipulation déclenche une forte réaction, elle révèle un niveau de socialisation extrêmement faible (du soucis à se faire) n'hésitez pas à en parler à votre vétérinaire, pour éviter tout problème dans le futur, cela évitera une mauvaise cohabitation, il faut partir du bon pieds.

LA PERIODE D'ATTACHEMENT

Chez le petit minou, la capacité à se sociabiliser dépend de la relation avec sa mère et du niveau de sociabilisation de celle-ci, ainsi que des relations et des jeux avec les frères et soeurs (si ils ce sont assez pouillés ou pas) la première période d'attachement entre le chaton et sa mère est primordiale.

La qualité de ses relations avec les humains en dépendra, un premier lien de bonne qualité lui permet d'être confiant avec tous les humains et souvent avec les autres espèces animales. Si cette absence de socialisation rend votre chat agressif, n'hésitez pas à consulter votre vétérinaire (parfois cela peut tourner au drame dans une famille et voir se séparer du chat, donc prenez les devants)

L'ACQUISITION DU CONTRÖLE DE SOI

En grandissant, la petite boule de poils apprend à coordonner ses mouvements et à contrôler l'action de ses connotes et des ses grifounnettes.

C'est maman chatte qui est chargée naturellement de cet apprentissage (pour qu'il ne devienne pas un tigrou) et dans une moindre mesure les jeux avec les frères et soeurs.

Si chatounet n'a pas encore acquis ces réflexes, il vous faudra remplacer sa mère, elle corrige le chaton de deux façons en cas de mauvaise conduite (attention)

- En donnant des coups de patte, griffes rétractées, sur le museau du ou des chatons, vous pouvez imiter cela pour interrompre une action indésirable sans risquer de lui faire mal, (en donnant des coups de doigt sur le museau du chaton (qui n'est pas sage) assez sèchement.

- Si le chaton est très difficile (voir un sale caractère oups) il arrive que sa mère le bloque entre ses pattes avant et lui griffe le ventre avec ses pattes arrières (maman rambo) là encore en tenant le petit monstre couché sur le côté d'un main et en lui griffant (attention il y a griffer et griffer) l'abdommen de l'autre main, vous devez pouvoir obtenir l'absence de tout mouvement (normalement)

UN ANIMAL TERRITORIAL

Sans être dérangé par d'autres animaux (si vous en avez plusieurs au foyer) il faudra permettra à votre dernière recrue et cela dès les premiers jours, d'explorer son nouveau territoire.

Il va  rapidement partager le territoire en plusieurs lieux qui ont des fonctions différentes.

- Le champ d'isolation, correspondant à son coin à lui (que à moi) qu'il ne souhaite pas partager ou qu'il partage (il faut savoir) éventuellement avec des individus très proches, c'est souvent un lieu en hauteur où il se sent en parfaite sécurité (même pas peur)

- Le champs d'activité peuvent eux être partagés, chacun d'entre eux correspond à une occupation précise telle que l'observation des oiseaux, la chasse, les jeux... tous ces lieux sont reliés par des chemins que minou emprunte.

Il y dépose des marques de familiarisation qui sont pour lui des balises rassurantes, cette organisation stricte et très particulière est nécessaire à son équilibre émotionnel (no stress minou) il faut vraiment en tenir compte quand on adopte un chaton, ou un chat adulte, dès le premier jour, il faut lui attribuer un endroit où personne ne viendra le déranger (minou a besoin de méditer)

Il ne faut surtout pas enlever les marques rassurantes que le chat a déposées en se frottant (phéromones) l'absence de ces indicateurs apaisants peut conduire au développement d'un état anxieux.

L'ACQUISITION DE LA PROPRETE

Les chatons sont généralement propres très tôt, pour éviter la déception d'avoir un chat malpropre, il faut prendre certaines précautions (oui sinon la galère)

- LE BAC A LITIERE DOIT TOUJOURS ETRE ACCESSIBLE, jour et nuit.

- LA LITIERE DOIT ËTRE CHANGEE TRES SOUVENT

- LE LIEU CHOISI DOIT PERMETTRE AU CHAT DE NE PAS ETRE DERANGE

- IL NE FAUT PAS CONFONDRE MALPROPRETE ET MARQUAGE URINAIRE

Certains chats font du marquage, ils restent debout sur leurs pattounettes, ils ne s'accroupissent pas comme pour éliminer, et ils envoient des jets d'urine sur des supports verticaux, chez les chats stérilisés, ce comportement est très caractéristiques de chats dont le territoire est perturbé et qui ne retrouvent pas leurs marques de familiarisation (ouste les intrus) il faut en parler au vétérinaire, afin de trouver une solution, pour que cette situation très désagréable rentre dans l'ordre.

LES JEUX ET LA CHASSE

En tant que prédateur, le chat a besoin de chasser, cela ne plait pas à tous les maîtres, il y a des surprises parfois, au retour de la chasse (des cadeaux, de belles proies)

Le chaton va passer des heures à poursuivre des boules de papiers ou des peluches, il est très important de partager des jeux avec lui, il apprendra alors à contrôler sa morsure et ses griffes.

Au contraire, l'absence de stimulation peut amener l'animal à agresser les pieds et les mains de ses propriétaires, si c'est le cas n'hésitez pas à en parler à votre vétérinaire (pas de problèmes, que des solutions)

BIENVENU MINOU, AVEC TOUTES CES BASES, UNE BELLE VIE S'ANNONCE

www.noszanimos.com