tiques

Votre compagnon, que ce soit un chat, un chien ou un furet, peut être infesté par des puces sans que vous ne vous rendiez compte. Il devient alors une source de contamination pour l'habitat, et pour les autres animaux de la maison, en ce promenant à l'extérieur, il peut aussi attraper des tiques. Votre animal doit donc faire l'objet d'une surveillance attentive et de traitements anti-puces et anti-tiques réguliers.

LES PUCES

La puce  (une sale bestiole) est un parasite qui se nourrit du sang des chiens et des chats, la puce adulte vit sur l'animal, mais ses larves se développent dans votre environnement (tapis, moquette, canapé, panier, lit, voiture...) ainsi qu'à l'extérieur (jardin, niche ...)

L'habitat est donc un réservoir de puces. Elles sont capables de se multiplier et d'infester votre animal toute l'année (oh joie !!!)

La puce pique en moyenne quatre fois par jour (allé on se défoule), chaque piqûre irrite la peau et démange fortement votre animal (le pauvre)

La puce provoque des troubles cutanés, allergies, infections... et peut transmettre une forme de ténia à votre animal, donc la présence de puces, n'est pas sans risque, c'est à prendre au sérieux (on ne rigole pas avec les puces)

LES TIQUES

La tique (ça aussi, c'est une sale bestiole) est un parasite qui se fixe sur le chien et le chat, et qui se nourrit de leur sang. Les tiques vivent dans l'environnement extérieur (jardin, parcs, forêts, chenils...) et se fixent sur leur victime (à l'attaque) à l'occasion d'une promenade. Ces parasistes coriaces vons se fixer de préférence sur certaines zones (cou, oreilles, bon parfois partout) Inspectez le minitieusement après chaque balade.

Les tiques sont surtout présentes au printemps et à l'automne, mais avec le changement de climat, elles peuvent infester votre animal toute l'année.

Elles peuvent transmettre plusieurs maladies, chez le chat l'ehrlichiose, chez le chien de même, ainsi que la piroplasmose et maladie de lyme..

Le risque de transmission est maximal à partir de 48 heures de fixation sur la peau.

Pour protéger efficacement votre animal, le traitement mis en place doit contrôler la présence des puces et des tiques sur l'animal et prendre en compte le réservoir de puces présent dans son habitat sous formes d'oeufs, larves et cocons.

Les traitements antiparasitaires exsistent sous différentes formes, ides solutions à pulvériser sur le pelage de l'animal, des colliers, des pipettes, des  comprimés (parasites externes, puces et tiques) n'oubliez pas de traiter les parasites internes (vers ronds et vers plats) 

Pour l'environnement, il est possible de traite avec des sprays, des bombes aérosol et foggers.

Le mieux, est de traiter en prévention, n'attendez pas de voir des puces ou des tiques sur votre animal ou dans votre habitat.

Chaque mois et cela durant toute l'année (si nécessaire)  traiter régulièrement votre animal, pour obtenir de meilleurs résultats.

Il faut traiter tous les animaux qui vivent au foyer (chien, chat, furet) afin de limiter les risques d'infestation massive de l'animal et surtout de l'habitat, ce dernier plus difficile à gerer (qu'elle galère)

AFIN D'EVITER L'INVASION, ET POUR UNE VIE TRANQUILLE, PARTEZ A LA CHASSE DE SUITE

 www.noszanimos.com